vendredi 16 mai 2008

La sincérité (Al- ikhlâs) en Islam

La sincérité (Al- ikhlâs) en Islam

En Islam, la sincérité occupe une place on ne peut plus importante dans les actes cultuels. Rien dans ce qu’un (e) fidèle fait n’a de valeur et de considération auprès d’Allah s’il n’est pas, au préalable, doublé d’une sincérité. De fait, la sincérité en religion islamique consiste à agir dans le seul but de satisfaire le Créateur des univers. Autrement dit, en termes on peut plus clairs, c'est le fait de diriger l'intention et la volonté motivant un acte de soumission exclusivement vers Allah, en cherchant uniquement par cet intermédiaire à se rapprocher de Lui, et (en s'éloignant de toute) autre motivation, comme le désir de se faire remarquer, de bien se faire voir des gens ou de recevoir des compliments de leur part, ou de n'importe quelle aspiration autre que celle de se rapprocher d'Allah. Dans le Coran, texte de législation par excellence des musulmans, un nombre considérable des versets abonde dans le sens d’encouragement et de recommandation aux fidèles, hommes et femmes, d’agir en toute sincérité dans leurs pratiques cultuelles, comme en témoigne :

"Il ne leur a été ordonné que d'adorer Allah, en étant sincère envers Lui dans leur religion, droits, et d'accomplir la prière, de s'acquitter de la zakat, et ceci est la religion de droiture". [sourat Al-Bayyinah/5]

De même que les versets coraniques, un nombre important des hadiths prophétiques enjoint aux croyantes et aux croyants la sincérité dans leur rapport à Allah : Ibn Masoud rapporte que le prophète Muhammad (SAW) a dit « la sincérité mène à la piété, et la piété mène au paradis. L’homme ne cesse d’être sincère jusqu’à ce qu’il soit inscrit auprès d’Allah comme un homme sincère… »

Ce verste et ce hadith montrent en effet combien en Islam la sincérité dans l’adoration est la colonne vertébrale autour de laquelle viennent graviter toutes les pratiques cultuelles. Un acte accomplit sans sincérité est ainsi un acte n’ayant aucune valeur ou considération auprès Allah. Il est par conséquent nécessaire que le /la fidèle soit attentif (ve) à cet aspect de sa foi sans lequel toutes les œuvres qu’il /elle accomplirait seraient vouées à néant.

SOUMARE Zakaria Demba

soumarezakariademba.blogspot.com

Aucun commentaire: