lundi 21 avril 2008

Le respect des parents en islam

La religion musulmane est une religion qui, au-delà du culte, accorde une importance on ne peut plus capitale aux relations sociales. La vie communautaire des musulmanes et des musulmans est organisée de telle sorte que chaque fidèle, homme ou femme, se sente comme protégé (e). En islam, de fait, le respect que l’on doit aux parents est d’autant plus important que plusieurs versets du Coran et des hadiths du Prophète Muhammad (SAW) n’ont eu de cesse de rappeler aux fidèles la bienfaisance envers eux. Dans le Texte coranique, nous relevons ces quelques versets pleins de signification enjoignant aux croyantes et aux croyants le respect des parents, après le culte voué à l’unicité d’Allah : « Et rappelle- toi [O Muhammad] lors que Nous avons pris l’engagement des enfants d’Israël de n’adorer qu’Allah, de faire le bien envers les pères, les mères… » (2 :83). : « Et ton Seigneur a décrété : n’adorer que Lui, et marquer de la bonté envers les père et mère ; si l’un d’eux ou tous les deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dit point « fi », et ne les brusque pas mais adresse – leur des paroles respectueuses. (17 : 23). Ou encore : « Nous avons effectivement commandé à l’homme la bienfaisance envers ses père et mère ; sa mère l’a porté [subissant pour lui] peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu’envers tes parents. Vers Moi est la destination. » (31 : 14). Ces verstes, extraits dans différents endroits du Coran, soulignent, d’une manière on ne peut plus particulière, l’importance que nous devons accorder à ceux par l’intermédiaire de qui Allah nous créés. De même, dans la Tradition prophétique (Sunna) nous trouvons un nombre considérable de hadiths abondant dans le sens du respect des parents. Abou Abderrahmane Abdallah Ibn Massoud nous rapporte : « j’ai interrogé le Prophète (SAW) en disant : qu’elle est l’œuvre la plus aimée d’Allah ? Il (SAW) a répondu : la salât [prière] en son temps prescrit. » J’ai dit : et puis ? Il (SAW) a dit : la bienfaisance envers les parents ». (Moslim). Ou encore : « qu’il soit humilié ! Qu’il soit humilié ! Celui d’entre vous dont l’un de ses parents ou les deux atteignent la vieillesse auprès de lui qui n’entre pas au paradis [pour ne pas avoir été bien faisant envers eux.] » Nous voyons en effet combien il est important pour le fidèle en islam d’être attentif au respect des parents, surtout quand ces derniers sont dans la phase finale de leur vie (la vieillesse).

Dans ouvrage qui s’intitule La Miséricorde en islam, le professeur Hani Ramadan affirme : « Allah est notre Créateur qui nous a donné la vie avec générosité et miséricorde. Or, nos parents sont la cause intermédiaire de notre venue au monde. Le lien qui nous unit à eux est le reflet du lien qui nous unit à Allah. Enfants, nous étions dépendants de nos mère et père ne sachant rien, ne pouvant rien, étant incapables d’une quelconque autonomie. [1]»

SOUMARE Zakaria Demba



[1] Hani Ramadan, La Miséricorde en islam, Lyon, Tawhid, 2003, p68.

Aucun commentaire: